PHILO - NOUVELLE GÉNÉRATION ANTONY

Bienvenus à ce CINÉ-DÉBAT sur un film dont nous sommes les réalisateurs, Christian et moi, et pour lequel nous sommes allés filmer dans 4 pays : la France, la Belgique, le Canada et même au Bénin en Afrique. Nous avons fait un tour d’horizon des différentes méthodes, à commencer par celle inspirée par Matthew Lipman, le père de la philo pour enfants, qui s’appuie sur la littérature pour enfants, mais aussi celle de Jacques LÉVINE, psychanalyste français décédé en 2008, qui part d’un mot inducteur comme égalité - à partir desquels les enfants commencent à discuter en se prenant pour des citoyens. Le but commun de ces différentes méthodes est de développer la réflexion et l’esprit critique, mais aussi l’écoute et la confiance en soi.

Nous avons filmé aussi bien dans des écoles, de la maternelle au lycée technique, que dans des médiathèques ou d’autres lieux privés. Car il faut dire que cette pratique n’est toujours pas introduite dans les programmes scolaires et reste cantonnée dans le « périscolaire », à savoir les occupations non obligatoires des enfants. Et ceci malgré la création d’une Chaire Philo pour Enfants par l’UNESCO en 2016, suite aux attaques terroristes du Bataclan, chaire universitaire qu’occupe Edwige Chirouter,  qui en 2017 a créé le premier Diplôme Universitaire pour les pratiques philosophiques avec les enfants.

Parallèlement à cette formation il y a celle de la fondation SÈVE autour de Frédéric LENOIR ou celle de l’association AGSAS autour de Jacques Lévine et dont Michèle SILLAM, notre Invitée, est la représentante avec beaucoup d’années de pratique comme animatrice et formatrice. Elle est parmi les nombreux protagonistes de notre film au même titre que les philosophes ou psychiatres qui s’expriment sur le sujet.

MICHELE SILLAM est co-autrice de « L’enfant philosophe, avenir de l’humanité ? Les ateliers Agsas de réflexion sur la condition humaine (ARCH) », paru sous la direction de Jacques Lévine en 2014