Christophe MILESCHI

Professeur de littérature italienne contemporaine à l'Université Paris Ouest Nanterre.

Auteur de « Morts et remords», essai sur un écrivain italien qui se repent, au terme de sa vie, d'avoir contribué à l'horreur de la Grande Guerre et du fascisme.

Pratique le théâtre, l'engagement pour un monde moins violent moins bête et moins méchant :  du travail en perspective.
Considère et vit l'écriture comme sa façon d'être au monde, et comme le moyen privilégié d'une enquête sur l'ordre (et le désordre) des choses et sur soi-même.