Emna Belhaj Yahia

 Ecrivaine et philosophe
 
Née le 30 septembre 1945, à Tunis. 
Études supérieures de philosophie en France :  - Classes Préparatoires aux Grandes Écoles (hypokhâgne et khâgne. Paris)  - Admissible au Concours d'entrée à l’École Normale Supérieure (France :Saint-Cloud/Fontenay)   - Licence et D.E.S. de philosophie à La Sorbonne. (Individu et société chez Freud)  - Inscription en thèse à l’École Pratique des Hautes Études, avec Jacques Berque (inachevée)
Publications : -Quatre romans, publiés en France et en Tunisie : -Jeux de rubans  (éd. Élyzad, Tunis 2011); -Tasharej (éd. Balland, Paris 2000) [traduit en japonais] ; -L'étage invisible (éd.Cérès, Tunis et éd.Joëlle Losfeld, Paris. 1996) [traduit en japonais] ; -Chronique frontalière (éd. Noël Blandin, Paris et éd. Cérès, Tunis. 1991)       
-Un essai, publié en France et en Tunisie : -Questions à mon pays (éd. de l'Aube, France et éd. Déméter, Tunisie. 2014)      -Articles et nouvelles dans de nombreux ouvrages collectifs, parmi lesquels : -Représentations de la Méditerranée (éd Maisonneuve et Larose) -Enfances tunisiennes (éd Elyzad) -A cinq mains...

A reçu plusieurs prix, dont le Comar d'or, deux fois. Membre de l'Académie tunisienne Beit al Hikma 

A  publié, dès la fin des années soixante-dix, de nombreux articles, en français et en arabe, dans les journaux indépendants de l'époque. A participé à la création d'un mouvement autonome de réflexion en faveur de l'émancipation de la femme tunisienne et pour la défense de ses droits, puis a codirigé la revue « Nissa ».