Evelyne RIBERT

Sociologue au CNRS et membre de l’IIAC (Institut Interdisciplinaire d’Anthropologie du Contemporain). Elle a mené des recherches sur les représentations de l’appartenance nationale en France, notamment chez les jeunes issus de l’immigration et travaille actuellement sur les mémoires des migrations espagnoles en France. Elle est l’auteure de Liberté, égalité, carte d’identité. Les jeunes issus de l’immigration et l’appartenance nationale, (La Découverte, 2006).

Bibliographie sélective :

- "Résurgences du passé", Communications, n°91, 2012, pp. 211-225.
- « Formes, supports et usages des mémoires des migrations : mémoires glorieuses, douloureuses, tues », Migrations société, vol 23, n° 137, septembre-octobre 2011, pp. 59-78.
- "Les pratiques alimentaires d’hommes ouest-africains vivant en Île-de-France : entre perpétuation de la culture alimentaire d’origine et aspiration à la modernité" (avec Natacha Calandre), Hommes & Migrations 1286-1287 (Les migrations subsahariennes), juillet-octobre 2010, p. 162-173.
- “À la recherche du sentiment identitaire des Français issus de l’immigration", Revue française de science politique, 3/2009 (vol. 59), p. 569-592
- "Une tendance larvée, depuis 20 ans, à une certaine "ethnicisation" de l’identité nationale", Journal des anthropologues, hors série "Identités nationales d’État", 2007, p. 143-156
- "La France par habitude, l’Espagne comme éventualité : regards d’enfants de migrants espagnols", Migrance, hors série "Un siècle d’immigration espagnole en France" (coordonné par José Gabriel Gaso Cuenca et Bruno Tur), septembre 2007, p. 100-109.
- “Une identité au-delà de la nationalité”, Les Grands Dossiers des Sciences Humaines 4 (Une société face à sa jeunesse), septembre-novembre 2006, p. 78-81.
- "Devenir français", Communications 70 (Seuils, passages), 2000, p. 229-24