François BEGAUDEAU

  François BÉGAUDEAU est agrégé de Lettres modernes et commence sa carrière comme enseignant en ZEP. Dès 1995 il écrit quelques textes pour Les Cahiers du cinéma dont il devient un rédacteur à part entière fin 2003, après avoir publié aux éditions Verticales son premier roman Jouer juste. Suivent un autre roman Dans la diagonale en 2005 et une « fiction biographique », Un démocrate, Mick Jagger 1960-1969 chez Naïve.
Par ailleurs François Bégaudeau est réalisateur au sein du collectif Othon qui a réalisé trois documentaires : Jeunes militants sarkozystes (2008), On est en démocratie(2010), Le fleuve, la tuffe et l’architecte (2012).
Depuis 2005 il est rédacteur en chef adjoint des pages cinéma du magazine Transfuge.
En 2006 son troisième roman, Entre les murs, inspiré par son expérience d'enseignant en ZEP au Collège Mozart à Paris, lui vaut de recevoir le Prix France Culture-Télérama. En 2008  Entre les murs est porté à l'écran par Laurent Cantet. François Bégaudeau écrit le scénario avec le réalisateur et Robin Campillo. Le film, dans lequel François Bégaudeau joue son propre rôle de professeur, obtient la Palme d'or au Festival de Cannes 2008. L'auteur-scénariste obtient aussi le César 2009 de la meilleure adaptation cinématographique.
La même année, il publie un Antimanuel de littérature, dans une collection inaugurée par Michel Onfray.
Suivront Vers la douceur, un livre jeunesse chez Hélium, L’invention du jeu, un essai sur la jeunesse écrit avec Joy Sorman , Parce que ça nous plait.
Sa première pièce, Le problème, est créée en janvier 2011 au Théâtre du Nord avec dans les rôles principaux Emmanuelle Devos  et Jacques Bonnaffé.
En avril 2011, les critiques littéraires de l'émission de télévision Le Cercle consacrent La Blessure, la vraie, roman que le réalisateur Abdellatif Kechiche a prévu d’adapter pour le grand écran.
En janvier 2012, il publie Au début, un roman composé de treize récits pris en charge par des narratrices.
En 2013 il scénarise son premier album de bande-dessinée, Mâle Occidental Contemporain, dessiné par Clément Oubrerie paru chez Delcourt.
Fin août 2014 il écrit “Le moindre mal”, journal d’une infirmière, publié dans la collection “Raconter la vie” du Seuil.