INSIDE JOB

JEUDI 16 février 2012
CINÉ-DÉBAT 
INSIDE JOB de Charles Ferguson 
Projection suivi d’un débat

LES « DESSOUS DES CARTES » DE LA CRISE
INVITÉE : SUSAN GEORGE auteure de «LEURS CRISES, NOS SOLUTIONS »

SUSAN GEORGE est Franco-Américaine, docteur en sciences sociales et sciences politiques, présidente d’honneur d'ATTAC*-France *(Association pour une Taxation des Transactions financières pour l'Aide aux Citoyens) et auteure de 14 livres, traduits dans une vingtaine de langues, le dernier étant « Leurs crises, nos solutions ».. Elle a contribué à mener la campagne pour le contrôle citoyen de l’Organisation mondiale du commerce [OMC}. 
INSIDE JOB de Charles Fergusson est une enquête à couper le souffle. Elle montre comment, à la faveur d’une dérégulation commencée par le président Reagan, poursuivie par Clinton et Bush, les banques d’affaire se sont transformées en machines à générer du profit pour leur propre compte, allant jusqu’à parier sur l’effondrement de produits qu’elles mettaient en avant auprès de leurs clients !
Même les grandes universités américaines – Harvard, Columbia, Berkeley - sont impliquées dans cette crise en fournissant les EXPERTS nécessaires au monde de la finance pour préconiser une dérégulation débridée.
 
Au travers d’enquêtes approfondies et d’entretiens avec des acteurs majeurs de la finance, des journalistes et des hommes politiques (parmi lesquels Dominique Strauss-Kahn, patron du FMI, et Christine Lagarde, ministre française de l’économie), INSIDE JOB retrace l’émergence d’une industrie scélérate et dévoile les relations nocives qui ont corrompu la politique, les autorités de régulation et le monde universitaire. Narré par l’acteur oscarisé Matt DamonINSIDE JOB a été tourné entre les Etats-Unis, l’Islande, l’Angleterre, la France, Singapour et la Chine. "J’ai conçu ce film avec l’espoir qu’en moins de deux heures, il permette à tout le monde de comprendre la nature fondamentale et les causes de ce problème, résume Charles FergusonJ’espère également qu’après avoir vu ce film, nous comprendrons tous l’importance de rétablir l’honnêteté et la stabilité de notre système financier, et de tenir pour responsables ceux qui l’ont détruit."
 
Comme le relève Charles Ferguson, le pire est de constater que les principaux instigateurs de la politique ayant mené au désastre détiennent toujours les clés du pouvoir financier, certains ayant été nommés à des postes à responsabilité au sein de l’administration Obama. Quant à ceux qui se sont enrichis de manière aussi spectaculaire qu’éhontée, ils jouissent de leur fortune dans la plus totale impunité, pendant que les contribuables paient les dettes des banques qu’ils dirigeaient.
 
Après le décorticage de ce qui a constitué la plus grave crise financière depuis la Grande Dépression des années 30, le spectateur moyen ne peut pas échapper à l’envie irrésistible de pendre par les pieds tout ce qui ressemble à un banquier de Wall Street, un professeur de finance à Harvard ou un conseiller économique du président américain, républicain comme démocrate. Cependant malgré les sermons mondialisés des derniers G20 rien n’a changé dans le fonctionnement de la finance mondialisée…
 
QUESTIONS
 
Que fait la justice américaine ? Pourquoi les coupables de corruption ne sont pas poursuivis ?
 
Pourquoi Obama joue le jeu de la finance ?
 
Quel impact a eu ce film sur le public américain ?
 
Que peuvent faire les citoyens contre une cette injustice qui fait payer les contribuables pour un système qui va à la dérive avec la complicité de nos États ?