Noirs de France

Samedi  17 novembre 2012

médiathèque Anne Fontaine Antony

CINÉ-DÉBAT : NOIRS DE FRANCE de Pascal BLANCHARD et Juan GÉLAS
La projection de 52 min. est suivie d’un débat avec le réalisateur Juan GÉLAS sur le thème :
 
VIVRE ICI, VENIR D'AILLEURS
DES ZOOS HUMAINS aux NOIRS DE FRANCE en 2012 

Juan GELAS Réalisateur  pour la télévision française et britannique. Il a travaillé en Grande-Bretagne pour la BBC et Channel 4 et en France pour Arte et France Télévisions. IL A VÉCU ET TRAVAILLÉ À LONDRES pendant 20 ans. Il est réalisateur de la série Noirs de France diffusée sur France 5 le 5 février  2012, et qui est sortie le 20 février 2012 en DVD. Synopsis
Le documentaire NOIRS DE FRANCE
de Pascal Blanchard, historien, chercheur et auteur, et Juan Gélas, réalisateur, retrace en trois parties l’histoire des populations noires sur 130 ans.
Cette série documentaire en 3 parties retrace l’histoire peu racontée des communautés noires en France, brisant au passage pas mal d’idées reçues. Être noir dans la France d’aujourd’hui, c’est être l’héritier direct de mémoires diverses et souvent contradictoires. Ce que propose ce film n’a jamais été fait : raconter 130 ans de l’histoire des Noirs de France depuis l’exposition universelle de 1889 jusque celui de présences migrantes venues des Antilles, d'Afrique mais aussi de l’Océan Indien et de la Nouvelle Calédonie. Regrouper en un seul projet la mémoire des différentes communautés noires de France et retracer ainsi la construction d’une identité noire française. La parole est donnée aux acteurs et héritiers de cette histoire. Célébrités noires au devant de la scène médiatique - Lillian Thuram, Joey Starr, Audrey Pulvar - politiques : Christine Taubiera, militants : Rokhaya Diallo, et bien sûr historiens et sociologues : Pape Ndiaye, Elikia M’Bokolo, Françoise Verges, Claude Valentin Marie… Ce film est l’histoire de 3 à 4 millions citoyens français qui réclament aujourd’hui une visibilité légitime et une place dans le grand récit national.
 
QUESTIONS

POURQUOI spécifiquement un film sur les NOIRS de France et non sur les immigrés ?
 
L’assimilation des Antillais aux Noirs d’Afrique et d’ailleurs n’est pas évidente, quelles réactions ?
 
Vous a-t-on objecté que vous êtes blanc avec un point de vue de Francais blanc ?
 
Comment réagissez – vous à l’objection de Rokhaya DIALLO qui dit : « On ne naît pas noir, on le devient « ?
 
Il y a eu un président noir du Sénat français, a-t-on régressé ?