Prochains thèmes

 Samedi 19 Mai 2018, 10H15

Médiathèque Anne Fontaine, 20 rue Maurice Labrousse, 92 Antony (à 20 mn de la Gare du Nord, à 25 mn du Châtelet, à deux pas de la gare d’Antony, parcours fléché)

Cycle: Le monde en question
organisé et animé par Rencontres et Débats Autrement

 
THÈME : CORÉE DU NORD : GUERRE OU PAIX ?
Peut-on croire à la dénucléarisation du monde ?
 
INVITÉE: Juliette MORILLOT
, chercheuse, spécialiste des deux CORÉES, co-auteure de « Le monde selon Kim-Jong-un » (R.Laffont, 2018)
 
Il y a encore quelques mois le monde croyait que le péril d'un conflit apocalyptique avec la Corée du Nord était imminent. Aujourd’hui Kim-Yong-un, se reposant sur ses armes nucléaires, adopte un discours pacificateur. Le nouveau livre de Juliette Morillot, contient des révélations stupéfiantes sur une péninsule dont l'embrasement pourrait faire basculer l'avenir du monde.
 
Comment se fait-il que ce petit pays, la Corée du Nord, qui aurait logiquement dû disparaître dans les poubelles de l’Histoire à la chute de l’Union soviétique, en 1991, ait survécu, soit devenu une puissance nucléaire et, à ce titre, fasse figure aujourd’hui de menace planétaire ? Que cache réellement le bras de fer affiché entre Kim Jong-un et le bravache Donald Trump ? 
 
Communisme d’un côté, capitalisme de l’autre, les voies du Nord et les voies du Sud sont longtemps apparues en tout point divergentes. Pourtant, depuis quelques années, les dirigeants de la République populaire de Corée entrouvrent la porte aux investissements étrangers, et en se connectant aux marchés mondiaux malgré les sanctions internationales, affiche une croissance insolente, tandis que, de l’autre côté des barbelés, le miracle sud-coréen semble s’essouffler.
 
Selon Juliette Morillot il est temps de traiter la Corée du Nord comme un État normal. La diabolisation systématique est contre-productive. C’est un leurre qui s’inscrit dans un storytelling dont les grandes puissances, et surtout les Etats-Unis, sont complices ce qui fait que la situation ne progresse pas. Il est temps de démarrer le dialogue avec Pyongyang, et pour cela, il faut comprendre les enjeux.