Prochains thèmes

Lundi 22 mai à 20H30

MRJC, 65 Rue Voltaire; Montreuil,   métro Robespierre

- Séminaire Miguel Benasayag
La prochaine séance du séminaire « Agir et comprendre dans l'époque de l'hybridation : vivant, culture et monde digital » aura lieu le lundi 5 décembre à 20 h 30. Rendez-vous à : 65 rue Voltaire, 93100 Montreuil (M° Robespierre).
  
 
À partir d’octobre, le séminaire s’articulera autour de trois axes principaux :
1- Comment penser l'irrationnel dans la société et dans les vies individuelles, hors de l'illusion d'une rationalité triomphante ?
2- Les rapports artefacts/vie, artefacts/culture : vers une robotisation du vivant et de la culture…
3- Comment la rupture des liens sociaux, la naturalisation des injustices, les mécanismes de modification de la perception finissent par normaliser les situations de souffrance et les plus dures réalités de nos sociétés ?

Trois groupes de travail, en lien avec ces axes, seront constitués (volontariat uniquement) afin d’accompagner le déroulement du séminaire.

Pour visionner les vidéos des précédentes séances : Collectif Malgré Tout/séminaires
 
Présentation générale :
Notre hypothèse de travail est qu’une grande partie du malaise et du sentiment d'impuissance actuel est due au mode d'hybridation du vivant avec les nouvelles puissances du monde digital.
 
La fascination pour les nouveaux possibles éclipse la difficulté que nous avons à coloniser les nouvelles techniques qui, à leur tour, imposent à la culture et au vivant, leur rythme et leur finalité. Pour sortir de la fascination et de l'impuissance, la question est : comment développer des modes d'utilisation des techniques qui soient régulés par cette "finalité sans fin…", cette fondamentale "inutilité" propre à la vie et à la culture ?
Le séminaire se tient une soirée par mois et notre défi réside dans le désir de construire un lieu de théorisation et de production de pratiques. On invite ainsi les participants à une "écoute active", c'est-à-dire, tenter d'articuler le cours du séminaire avec leurs réalités et difficultés concrètes, que ce soit dans leur travail ou dans leurs liens sociaux.
 
Les thèmes abordés :

Les trois révolutions anthropologiques : langage, écriture, digitalisation.

Il s’agit de comprendre comment, dans les trois grandes ruptures qui sont d’énormes progrès pour l’humanité, celle-ci a été profondément modi ée dans un mouvement qu’on pourrait présenter comme une augmentation de puissance et un éloignement de soi.

Le monde digital.

La construction de modèles mathématiques qui, lentement, petit à petit, prennent la place du réel en le déplaçant. Ou quand l’image devient plus réelle que l’objet représenté. Introduction à la nouvelle théorie de l’information.

La rupture en 1900 de la modernité vers la post ou hyper modernité, à partir d’exemples liés aux arts, aux sciences, à la sociologie et à l’histoire.
 

Organisme et artefact.

Les deux voies d’articulation de la technique au vivant et à la culture.

La conquête du vivant par l’artefact ou la colonisation de la technologie par le vivant et la culture.

Le lien social. Le lien avec l’autre, mais aussi avec l’écosystème, l’histoire, etc. Agir dans la complexité.