Réjane SENAC

   Chargée de recherche CNRS au Centre de recherches politiques de Sciences Po.
Présidente de la commission parité du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, service du Premier ministre.

OUVRAGES:
Ouvrage à paraître en mai 2015 aux Presses de Sciences Po: "L'égalité sous conditions: genre, parité, diversité"

Elle a écrit le chapitre « Le contrat social à l’épreuve de l’offensive contre ladite ‘théorie du genre ‘ » dans l’ouvrage
Qu’est-ce que le genre ? codirigé à la petite bibliothèque Payot par Laurie Laufer et Florence Rochefort (2014).

Elle a codirigé l'ouvrage collectif "Femmes-hommes: penser l'égalité" paru en janvier 2013 à la Documentation française..
Ainsi que :
Genre et action publique : la frontière public-privé en questions” (avec Pierre Muller), L'Harmattan, 2009 

Auteure de : L’invention de la diversité (PUF, 2012),
L’ordre sexué – La perception des inégalités femmes-hommes (PUF, 2007), 

« Que sais-je ? » “La parité” , PUF, 2008 

Réjane SÉNAC par elle-même :  « j’ai fait un doctorat de science politique qui examine en quoi la perception de l’autre sexe est paradigmatique de la perception de l’autre dans la démocratie. Il s’agit de questionner la manière dont l’exclusion des femmes de la démocratie n’est pas une contradiction, mais un fondement du principe d’égalité citoyenne institué entre “frères” et ancré dans une répartition dite “complémentaire” des sphères (le foyer aux femmes, l’espace public aux hommes). « 

« nous ne parviendrons pas à une société égalitaire entre pairs tant que nous serons dans une logique de complémentarité des sexes vectrice de hiérarchie »
 
« Pour reprendre l'expression de l'historienne américaine Joan Scott, le genre peut être défini comme « une catégorie utile » pour analyser les différences entre les sexes comme une construction sociale relationnelle et hiérarchisée »