Alain DAMASIO

Auteur de romans de science-fiction

Né en 1969 à Lyon d'un père carrossier et d'une mère agrégée d'anglais, Alain Damasio obtient un bac scientifique. Après HEC et l'ESSEC  il choisit de s'isoler (d'abord dans le Vercors  puis en Corse) pour s'adonner à l'écriture. Son domaine de prédilection est l'anticipation politique. Il marie ce genre à des éléments de science-fiction. A 26 ans il publie La Zone du Dehors, un roman d’anticipation sur les sociétés de contrôle (inspiré des travaux de Michel Foucault et Gilles Deleuze). Son second livre, La Horde du Contrevent, succès avec plus de 70 000 exemplaires vendus, a obtenu le Grand Prix de l’Imaginaire. S’il a pu être publié c’est grâce à Mathias Echenay, ancien employé chez Flammarion, qui depuis quelques temps voulait se lancer dans l’édition et parie sur ce roman de 600 pages dont personne ne veut: il crée les éditions La Volte, hommage aux révoltés de La Zone du dehors, et publie La Horde du contrevent.

Beau pari, et joli succès : à la surprise générale, le pavé de Damasio se vend comme des petits pains.
Alain Damasio est également nouvelliste et scénariste (jeu vidéo, télévision, BD). En 2008, il a cofondé un studio de développement de jeu vidéo, Dontnod Entertainment dont il assure la direction narrative (univers, scénario, personnages) pour un jeu d’action-aventure cyberpunk qui interroge nos rapports aux technologies intrusives, notamment mémorielles.
Homme engagé, chef d’entreprise, longtemps président d’une compagnie théâtrale, ce lecteur avisé de Nietzsche, Foucault et Deleuze, puise son inspiration dans l’anticipation sociale et politique, la recherche du vivant, le mouvement et le lien.
Alain Damasio est difficile à situer sur une carte, même géographiquement : il vit entre le Cap Corse, où il héberge un nombre de chat variant entre cinq et douze suivant les saisons, et parfois Toulouse, Lyon, Marseille, le Vercors et surtout la campagne et la montagne.
Il lit beaucoup de philosophie: Deleuze, Nietzsche, Foucault, Sartre, et aussi les philosophes contemporains: STIEGLER, BENASAYAG, SLOTERDIJK.
Le cabinet d’études socio-économiques qu’il a créé suffit à le faire vivre.
Deux romans et trois nouvelles, c’est l’œuvre courte, mais si intense, de Damasio à l’heure actuelle. L’envie d’incarner des idées philosophiques dans un récit, cette précipitation du concept en récit… ». Le dernier recueil de nouvelles collectif, paru à LA VOLTE, s’appelle: "Souriez, vous êtes gérés, 17 mauvaises nouvelles d'un futur bien géré" et traite des nouvelles technologies et de leurs effets.
Convaincu que la Science Fiction peut dire et changer le monde, Alain Damasio travaille actuellement sur Les Furtifs, son troisième roman.
Deux romans et trois nouvelles, c’est l’œuvre courte, mais si intense, de Damasio à l’heure actuelle. L’envie d’incarner des idées philosophiques dans un récit, cette précipitation du concept en récit… »
Convaincu que la Science Fiction peut dire et
changer le monde, Alain Damasio travaille actuellement sur Les Furtifs, son troisième roman.

Voici comment Alain DAMASIO dit avoir transposé les concepts de Deleuze dans la HORDE du CONTREVENT :
«
Je suis parti de cette idée de Deleuze : le mouvement est premier, les lignes de fuite sont premières, ce sont des grands thèmes de Deleuze, et j’ai imaginé un monde où ce mouvement serait premier. Dans la Horde, je voulais répondre à la question en disant : être vivant, c’est être en mouvement, et être lié. Comment faire pour ne pas être dans la fatigue de la répétition ? Comment créer en permanence, donc être en mouvement à l’intérieur de soi-même ? Et, comment être lié ? Parce que pour moi, il est essentiel d’être lié, aux autres, à son environnement, aux gens, être présent au monde dans lequel on vit. Pour moi, c’est l’essence de la vie, la combinaison presque paradoxale entre le mouvement et le lien. Combiner et tisser ensemble le mouvement et le lien, cela me paraissait être le cœur du vivant. »

Voir une vidéo d’Alain DAMASIO : LHOMME QUI PRENAIT SA FEMME POUR UN CLAVIER
http://ihm09.imag.fr/conf_invites.html