Christian GODIN

Philosophe, maître de conférence à l'Université Blaise Pascal de Clermont -Ferrand

Il est connu du grand public pour le best-seller La Philosophie pour les Nuls (First, 2e édition 2007), mais il est en réalité l’auteur d’une trentaine d’ouvrages, dont une somme philosophique (La Totalité, 7 volumes, Champ Vallon, 1997-2003).

Bibliographie sélective:
La haine de la nature (éditions Champ Vallon, sept 2012)
L'homme, le bien, le mal avec Axel Khan (édition Hachette littérature, 2008)
(Champ Vallon), 2008
Petit lexique de la bêtise actuelle (éditions du Temps, 2007)

Le nouveau cours de philosophie (éditions du Temps, 2004) 
Dictionnaire de philosophie (Fayard/éditions du Temps, 2004) 
La fin de l'humanité (2003) 
La Justice (2001) 
Au bazar du vivant (en collaboration avec J. Testart) (2001) 
Faut-il réhabiliter l'Utopie ? (édition Plein Feux) 
La Totalité (encyclopédie philosophique en 7 volumes, éditions Champ Vallon, 1997 à 2001)
Au Fil de la Philosophie (éditions du temps, 1999)

LE PAIN ET LES MIETTES ( éditions  Klincksieck, 2010)
PSYCHANALYSE DE L’HOMME ACTUEL
 
Entre littérature et histoire, psychologie et sociologie, le dernier essai de Christian GODIN est une manière de protestation contre une certaine pensée paresseuse. Alors que dans les cultures précédentes la vie d’un être humain devait constituer un tout, c’est la fragmentation et l’émiettement qui aujourd’hui prévalent partout.
Analyse pertinente de quelques-uns des symptômes les plus  significatifs de notre post-modernité dont le vagabondage sexuel et le zapping sur Facebook ne sont qu’un exemple. Nos écrans sont saturés d’images pornographiques qui, cherchant à tout montrer, ne donnent à voir que des corps morcelés (les miettes).
Le désir de toute-puissance de l’homme actuel aboutit à une impuissance manifeste.  En témoignent les problèmes environnementaux, qui n’ont pas d’autres causes que l’absence de limites des puissances de l’argent alliées à celles de la technique.