La disparition des abeilles

Vendredi 11 Mai à 18H00

à la Bibliothèque de Ste Geneviève des Bois
THÈME : QUE SIGNIFIE LA DISPARITION DES ABEILLES?

INVITÉE : , auteure et documentariste
Natacha Calestrémé est auteure du polar écologique « LE TESTAMENT DES ABEILLES » (éditions Albin Michel, 2012). Avant d’écrire cette enquête policière elle a réalisé un film scientifique sur la disparition des abeilles diffusé sur France 5 : « Disparition des abeilles, la fin d’un mystère ». Ce n’est d’ailleurs pas son premier film. Elle a réalisé toute une série de documentaires intitulés « Les héros de la nature », une série de portraits d’hommes et de femmes qui agissent pour la protection de la biodiversité, diffusés par France 3 et France 5. Elle travaille également sur le réchauffement climatique et la santé.
 

THÉMATIQUE
On observe la disparition des abeilles depuis les années 90, mais c’est en 2006 que la crise a pris une dimension internationale et est devenue « visible » avec la disparition de centaines de milliers d’abeilles aux Etats-Unis, mais aussi en France, en Allemagne, en Suisse, en Italie, en Belgique, en Espagne, au Portugal, en Pologne ou en Angleterre. Pourquoi cette alerte, pourquoi cette prise de conscience subite que les abeilles sont indispensables pour la survie de l’humanité ? On savait pourtant que les abeilles participent à la pollinisation des plantes et sont les garantes de la biodiversité. Mais leur disparition a été attribuée à des causes multifactorielles pour ne pas nommer le premier facteur de leur disparition : les pesticides. On a commencé à se demander : Quid de notre alimentation en fruits et de légumes si les abeilles disparaissaient? QUE MANGERONS-NOUS SANS LES ABEILLES ?
Ce qui inquiète également les scientifiques comme les apiculteurs c’est l’impact des OGM, des organismes génétiquement modifiés. On peut d’ailleurs se demander si les chercheurs sont libres de publier les résultats de leurs recherches, étant donné que c’est l’industrie chimique (donc les multinationales comme Monsanto qui ont intérêt à promouvoir les OGM) qui finance en grande partie les recherches. Dans le film de Natacha Calastrémé l’exemple du Dr. Kaats en Allemagne est significatif. Devant la caméra il dit que les OGM n’ont probablement pas d’effet sur les abeilles, alors que 3 ans plus tôt il avait trouvé le contraire. Où en est–on aujourd’hui dans la connaissance de l’impact des pollens modifiés sur le métabolisme des abeilles ? Et que fait-on concrètement pour endiguer le fléau  de la disparition des abeilles?
Natacha Calestrémé croit à l’impact de la pression des citoyens sur la politique, la prise de conscience de chacun est indispensable pour faire bouger les lois.
Interview de Natacha Calastrémé :
http://www.dailymotion.com/video/xbi7c3_disparition-des-abeilles-la-fin-d-u_tech?ralg=meta2-only#from=playrelon-6
http://www.dailymotion.com/video/xd36hd_le-mystere-de-la-disparition-des-ab_tv#