Prochains thèmes

Dimanche 21 janvier 2018, 15H40
 
THÉATRE-DEBAT
Dans un nouveau lieu privé  (30 à 40 places) qu’une amie généreuse a bien voulu nous prêter :
151 rue Léon Maurice Nordmann, Paris 13e, métro Glacière (détails communiqués lors de votre inscription)

INVITÉ : Pierre Cleitman, auteur, humoriste et comédien : 

«COMMENT LA POUSSIÈRE A ILLUMINÉ MA VIE»  (SOLO extravagant qui fait rire et réfléchir)  

Suivi d’un DÉBAT : SMALL IS BEAUTIFUL !

Auteur, comédien, musicien, passionné d’histoire et de philosophie, Pierre Cleitman a créé un genre nouveau : la conférence extravagante, qui mêle la réflexion philosophique et l’humour.
 
« Mon idée est de faire rire les gens sans les prendre pour des abrutis », dit Pierre Cleitman. Il apporte la preuve incongrue que «tout est dans tout et réciproquement», comme le disait Pierre Dac, en associant le plus naturellement du monde des idées aux antipodes les unes des autres.
Pierre Cleitman partage sa vie entre Paris 20ème arrondissement et la ville de Bâle en Suisse. C’est peut-être en Suisse d’ailleurs qu’il a attrapé son humour laconique de pince-sans-rire propre aux Suisses et aux Britanniques. Certains comparent son style aussi au flègme buster-keatonien. D’autres le situent quelque part entre Diderot et Raymond Devos.

C’est un saltimbanque du spectacle qui présente ses conférences un peu partout dans des pays francophones, mais aussi à Berlin, Amsterdam, ou au Luxembourg. 

De ces one-man-shows Jean Michel Ribes, directeur du théâtre du ROND Point, a dit : "Le pire des cauchemars serait pour moi un monde où je ne pourrais pas écouter les Conférences extravagantes de Pierre Cleitman".    
Car le professeur Cleitman a aussi présenté quelques-unes de ses Conférences extravagantes au Théâtre du Rond Point dans  la saison du RIRE, dont  « Le Sens de l’humour chez Descartes », « Le Yin et le Yang dans les relations franco-allemandes »* et « L’Amour platonique dans les trains ». 

Nous vous présentons sa dernière création : « COMMENT LA POUSSIÈRE A ILLUMINÉ MA VIE »,  l’art de faire  des minuscules particules  une réflexion approfondie.  Prêter tant d’attention au minuscule n’est-ce pas  un pied de nez à l’esprit du temps qui ne jure que par le GRAND, le GIGANTESQUE, le GLOBAL ?

Voici une mise en bouche du texte :

« Ô vous débris anonymes !
Humbles résidus de chairs, d'ongles et de poils. 
Modestes souvenirs d'acariens, de cheveux, de miettes.
Avec ou sans gluten! 
Poussières de grains de sables mouvants
Légers derviches impalpables. 
En vos infatigables volutes, vers quelles illuminations, vous envolez vous ?
Nous emmenez vous ?
Vers quelles extases ?
Quels bonheurs inédits? » 

ENTRÉE : 12 E (prévoir l’appoint)

Boissons et grignotages sont prévus

PLACES EN NOMBRE LIMITÉ,  inscrivez-vous au plus tôt !

Inscription, rubrique contact/inscription : http://rencontres-et-debats-autrement.org/