Quelle ville pour demain ?

Samedi 30 janvier 2016, 10H15
CAFÉ SOCIÉTÉ  
médiathèque Anne Fontaine, Antony*

Thème : QUELLE VILLE POUR DEMAIN ? 
DES ECOQUARTIERS AUX VILLES INTELLIGENTES 
Bienvenus dans ce nouveau café société, le 1er de 2016, sur un sujet susceptible d’intéresser tous les citadins. Pour parler  d’un urbanisme écologique et de « la smart city » nous avons invité deux spécialistes, auteures de livres sur la question :

Pascale D’ERM, journaliste et réalisatrice de reportages télévisés sur l’environnement, a écrit ce petit livre qui fourmille d’exemples positifs : « Ils l'ont fait et ça marche ! comment l'écologie change déjà la France » avec une préface de Nicolas Hulot 
Sarah EMMERICH est spécialiste de l’aménagement numérique pour le Grand Paris et auteure de La SMART CITY en 10 questions

Les deux auteures montrent, exemples à l’appui, qu’un nouvel urbanisme plus écologique et un vivre ensemble plus connecté sont déjà en marche.
Pascale d’ERM a sillonné la France pour rapporter des expériences d'initiatives écologiques ou solidaires réussies : de Loos-en-Gohelle, ville minière en friche devenue ville laboratoire du développement durable grâce aux habitants particulièrement impliqués, à Strasbourg avec son expérience d’habitat participatif, en passant par l’Ile-Saint-Denis qui a réussi sa transition énergétique en commençant par supprimer l’éclairage nocturne. Elle développera des exemples de villes innovantes qui ont relevé le défi écologique pour réaliser les uns un chauffage urbain inédit, les autres un recyclage de leurs déchets ménagers et « la chasse aux gaspi », d’autres encore par la réutilisation de l’eau de pluie, etc. Toutes ces villes sont autant de laboratoires qui changent le système de l’intérieur. Les acteurs de ce changement sont les maires en collaboration avec les habitants de leur ville. Même s’ils n’ont pas « changé le monde », ils ont réussi à « changer  l e u r  monde ».
 
Sarah EMMERICH en spécialiste de l’aménagement numérique pour le Grand Paris sait ce quoi elle parle. La ville de Paris est connue pour sa politique volontariste en la matière. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a promis d’injecter 1 milliard d’euros pour transformer la ville-lumière en ville intelligente. Autant dire que des sommes énormes sont en jeu et que les grandes multinationales s’arrachent les commandes. Quelles sont les promesses des villes intelligentes ? une organisation urbaine plus efficiente et une gestion plus participative, fluidifier les transports et les échanges, recycler les énergies comme celles des data centers de Val d’Europe à Marne-la-Vallée où le chauffage urbain fonctionne grâce à la récupération de la chaleur générée par ces Data Centers. Mais l’auteure de « La Smart City en 10 questions » n’oublie pas de mettre l’accent sur l’énorme consommation d’énergie de ces data centers. Le pari écologique n’est donc pas gagné.