Rafaële ARDITTI

Auteure, comédienne

Se produit aujourd’hui dans quatre spectacles:

- Sarkophonie, dissection dyslexique du discours réactionnaire,
Le 16 mars 2011 à Festiv’arts « Jouons sur les mots » à Grenoble
En tournée en Bretagne en avril 2011, etc.
Rôle : figure d’un homme politique arrogant et jouissant du pouvoir sans s’en cacher,
rappelle Hynkel dans « le Dictateur ». Niveau de jeu burlesque. Clown et roi se confondent.

 VIVE LA TELEBIDONMADAME LA CULTURESARKOPHONIE

INTERVIEW

- (P)latitudes, Clownerie sur l’incontournable contemporain
Dans la lignée de "Sarkophonie" , Rafaële Arditti s’appuie sur de vrais textes pour révéler l'aspect fumeux et élitiste des discours conceptuels sur l’Art.
Elle s’amuse avec la langue de bois politicienne qui caractérise un certain milieu culturel, manipulatrice-lénifiante et esbroufatice-aphrodisante.
RÉSUMÉ
Mme Laculture est directrice du CEPGTN, pour Comité d'Ethique et de Programmation du Grand Théâtre de Niais. Lors de la soirée qui ouvre le festival ARANIé - Arts Novateurs et des Réseaux Artistiques Européens Innovants, symbole de notre 'culture exceptionnelle', elle présente le parti-pris « risqué » du Comité.....

- Le Mystère de la Grande Seinpresse
Plus de 200 représentations depuis mars 2008.
Actuellement au théâtre Darius Milhaud (Paris 19ème)
Rôle : princesse naïve, farfelue, très rusée et musicienne,
qui traverse les tourments de l’amour
(elle rencontre un prince charmant qui se transforme en vampire) : joie, désir, déception, colère, etc.

- Le Petit Chaperon Uf , texte de Jean-Claude Grumberg.
35 représentations depuis décembre 2009.
Actuellement au théâtre Le Lucernaire (Paris 6ème )
Rôle : le caporal loup, autoritaire, affamé, maladroit, cruel, et séducteur,
un rôle avec un fort engagement physique (le personnage porte un masque de loup)
et des contraintes de visibilité et de déplacements dans l’espace.

Cinéma
Depuis un an, elle accumule les expériences de courts métrages avec de jeunes réalisateurs Julien Ralento, Julien Lecat, Lucie Viver, Laura Uslar.
Eafaële Arditti a créé sa propre compagnie:
La Cie Matador <http://www.compagniematador.com>

Formation
- Depuis 1998, formation et travail avec plusieurs formateurs : Hervé Langlois, Raphaël Almosni, Vincent Rouche, Françoise Merle, Gilles Defacque, Edouardo Galhos (Ec. Lecoq).
- 2007, formation sur l’écriture burlesque avec Ami Hattab.
- 2008, « Voix-Textes-Musiques » au Roy Hart Theatre, poursuivi auprès de Linda Wise.
-En 2010, formation sur l’acteur et la caméra, organisé par la Maison du Film Court et dirigé par Alain Prioul.

Musique
- Pratique approfondie de la trompette (jazz et musiques actuelles) et expériences multiples de jeu en orchestre et formations (SPOUMJ de François Jeanneau, fanfare Eugénie Coton, etc.), bonne expérience d’improvisations.
- Pratique approfondie de percussions, indiennes (tablas) et africaines (jumbee, etc.)
- Formation et expérience en chant (Chorale du Cinema des Cinéastes, animée par Coline Sereau, groupe vocal La Louve)
- Compositions musicales pour fanfare, groupes vocaux, petites formations
 

Soundpainting
- Bonne expérience et diplôme de Soundpainting, langage de gestes d’improvisation dirigée.

Voyages
Expériences de vie à l’étranger : Inde, Italie, Espagne, Allemagne
Voyages : Maroc, Sénégal, Portugal, USA