Serge TISSERON

Psychiatre, docteur en psychologie Habilité à Diriger des Recherches en sciences humaines cliniques, ancien praticien hospitalier (Centre hospitalier de Villeneuve St Georges, 94000) actuellement chercheur associé à l'Université Paris VII Denis Diderot (CRPMS), membre de l’académie des technologies. Après avoir travaillé sur les traumatismes et leurs répercussions sur plusieurs générations, il travaille actuellement sur nos relations aux technologies numériques. 

Il a écrit 34 essais personnels, participé à 7 ouvrages écrits en collaboration, réalisé quatre directions d’ouvrages collectifs, six directions de numéros de revue, une dizaine de préfaces d’ouvrages d’autres auteurs, 13 contributions à des manuels et encyclopédies, 70 contributions à des ouvrages collectifs, plus de 170 articles.
Ses livres sont traduits dans onze langues. Il reçu en 2002 le Prix du Livre de télévision pour L'intimité surexposée (Ramsay, 2001), en 2004 le Prix Stassart de l'Académie des sciences morales et politiques, et le 6 novembre 2013 à Washington un Award du FOSI (Family Online Safety Institute) , « For Outstanding Achievement » pour l’ensemble de ses travaux sur la famille, les enfants et Internet, et en particulier pour la campagne « 3-6-9-12 » et le site memoiredescatastrophes.org  qu'il a fondé. Il a été co rédacteur de l’Avis de l’Académie des sciences L’enfant et les écrans (2013). Il est fréquemment sollicité comme expert par les différents ministères. Site : sergetisseron.com <http://sergetisseron.com> 
Dernier ouvrage paru: Le jour où mon robot m’aimera, vers l’empathie artificielle, Ed. Albin Michel

Blog de Serge Tisseron: <http://sergetisseron.com>
 

Bibliographie:
* Histoire de la psychiatrie en bandes dessinées, 1978, Éditions Savelli (BD).
    * Tintin chez le psychanalyste, 1985, Aubier.
    * Hergé, 1987, Seghers.
    * Psychanalyse de la bande dessinée, 1987, PUF, (réédition Champs-Flammarion 2000).
    * La bande dessinée au pied du mot, 1990, Aubier.
    * Tintin et les secrets de famille, 1990, Seguier, (rééd Aubier 1992).
    * La honte, psychanalyse d’un lien social, 1992, Dunod(réédition 2007).
    * Tintin et le secret d'Hergé, 1993, Presses de la Cité.
    * Les Oreilles sales, 1994, Les Empêcheurs de penser en rond (BD).
    * Psychanalyse de l'image, des premiers traits au virtuel, 1995, Dunod, (rééd 1997 et 2005).
    * Secrets de famille. mode d’emploi, 1996, Ramsay, (rééd Marabout 1997.
    * Nos secrets de famille. Histoire et mode d’emploi, Ramsay, 1999 et 2004.
    * Le bonheur dans l'image, 1996, Les Empêcheurs de penser en rond.
    * Le mystère de la Chambre claire, Les Belles Lettres, 1996, (réédition Champs-Flammarion 1999).
    * Y a-t-il un pilote dans l'image ?, 1998, Aubier.
    * Du bon usage de la honte, 1998, Ramsay.
    * Comment l'esprit vient aux objets, 1999, Aubier.
    * Enfants sous influence. Les écrans rendent-ils les jeunes violents ?, 2000, Armand Colin, (rééd 10/18 2003).
    * Petites mythologies d'aujourd'hui, 2000, Aubier.
    * L'intimité surexposée, 2001, Ramsay, (rééd Hachette) 2003).
    * Bulles de divan, 2001, Calmann-Lévy/Ramsay (BD).
    * Les bienfaits des images, 2002.
    * Journal d'un psychanalyste 2003, Calmann-Lévy/Ramsay, (rééd Marabout 2004)(BD).
    * Comment Hitchcock m'a guéri, 2003, Albin Michel (rééd Hachette, 2005).
    * Manuel à l'usage des parents dont les enfants regardent trop la télévision, 2004, Bayard.
    * La télé en famille, oui !, 2004, Bayard (ouvrage illustré pour enfants)
    * Tintouin chez le psychanalyste, 2004, Calmann-Lévy (BD).
    * Dessous de divan, 2004, Calmann-Lévy (BD).
    * Vérité et mensonge de nos émotions, 2005, Albin Michel.
    * Le Petit livre pour bien vivre les secrets en famille, 2006, Bayard jeunesse (ouvrage illustré pour enfants).
    * Le Mystère des graines à bébé, 2008, Albin Michel jeunesse (dessins de Aurélie Guilleret, ouvrage illustré pour enfants) .
    * La résilience, 2007, PUF, Que Sais je?.
    *
Virtuel mon amour, 2008, Albin Michel.
    * Qui a peur des jeux vidéo ?, 2008, Albin Michel.
    * Faut-il interdire les écrans aux enfants ?, avec [[Bernard Stiegler)], 2009, Mordicus
    * Préface de Freud, Fliess, Ferenczi. Des fantômes qui hantent la psychanalyse par Barbro Sylwan et Philippe Réfabert, collection Nicolas Abraham et Maria Torok, Éditions Hermann, 2010.
   * L'Empathie au coeur du jeu social, 2010, Albin Michel
   *Les Secrets de famille, Paris, PUF, 2011, coll. "Que sais-je ?". 
   *Rêver, fantasmer, virtualiser, du virtuel psychique au virtuel numérique, Paris, Dunod, 2012.  
   *Fragments d'une psychanalyse empathique, Paris, Albin Michel, 2013. 
   *Le Jour où mon robot m'aimera. Vers l'empathie artificielle, Paris, Albin Michel, 2015.


Il a publié une quarantaine d'ouvrages personnels et participé à une cinquantaine d’ouvrages collectifs. L’essentiel de son travail porte sur trois thèmes : les secrets de famille, les relations que nous établissons avec les images et nos rapports aux nouvelles technologies.
 
- Sur les secrets de famille, Il a découvert un secret dans la famille de Hergé à partir de la seule étude des albums de Tintin, plusieurs années avant que la biographie de cet auteur ne soit connue et ce secret confirmé. Il a en effet démontré dès 1982 qu'un secret douloureux parcourt les Aventures de Tintin: celui de la souffrance d'un garçon non reconnu par son père, un homme illustre et important ("Haddock et le fantôme du Chevalier, la question du père dans les Aventures de Tintin", Cahiers Confrontation numéro 8, automne 1982, suivi de "Tintin chez le psychanalyste", 1985). Or c'est exactement le secret révélé en 1988 par la découverte d'archives et de documents jusque là inconnus sur la biographie de Hergé (T. Smolderen et P.Sterckx, "Hergé,Portrait biographique", Casterman, 1988). Il a publié le premier ouvrage théorique consacré aux secrets familiaux ("Tintin et les secrets de famille"), le premier ouvrage entièrement consacré à la honte ("La Honte, psychanalyse d’un lien social"), puis "Secrets de famille, Mode d’emploi", qui est devenu un "best seller".
 
- Sur les relations que nous établissons avec les images et les médias, il a interrogé successivement les relations que nous établissons avec la bande dessinée, la photographie.
- Sur les relations que nous entretenons avec les objets, notamment ceux des nouvelles technologies, il a étudié leurs fonctions de mémoire et les secrets qui peuvent y être enfouis, ainsi que la manière dont les nouvelles technologies changent nos relations à nous-même, aux autres, aux images et aux apprentissages.
 
Il est à l'origine du mot "extimité" (repris de Jacques Lacan) pour désigner le processus par lequel chacun rend visibles certaines parties de son intimité pour les faire reconnaître par son entourage (puis par les spectateurs de télévision avec l'apparition de la téléréalité, et aujourd'hui par les internautes) afin de les valoriser à ses propres yeux.
 
Ses livres sont traduits dans quatorze langues. Deux d'entre eux ont reçu des distinctions:
 
    * " L’Intimité surexposée", 2001, Prix du Livre de télévision en 2002.
    * "Les Bienfaits des Images", 2002, Prix Stassart de l’Académie des Sciences Morales et Politiques en 2003.
 
Serge Tisseron a réalisé, de 1997 à 2000, une
étude sur les effets individuels et collectifs des images violentes chez les enfants âgés de 11 à 13 ans, à la demande du Ministère de la Culture et du Ministère de la famille, avec la participation du Ministère de l’éducation nationale. Ses résultats complets ont été publiés sous forme d'un ouvrage ("Enfants sous influence, les écrans rendent-ils les jeunes violents ? ", Armand Colin, 2000).
 
Il a lancé sur son site, le 18 octobre 2007 (soit deux jours après le lancement en France de la Chaîne Baby First) une pétition contre la télévision pour les enfants de moins de trois ans qui a recueilli plus de 30000 signatures et fédéré les associations des professionnels de la petite enfance. En lien avec le CIEM (Collectif Inter associatif Enfance et Média), cette mobilisation a contribué à la décision du Ministère de la Santé, en novembre 2008, d’obliger les chaînes de télévision à destination des bébés d’afficher un avertissement sur le caractère potentiellement dangereux de la télévision sur les jeunes enfants, et cela y compris pour les programmes qui se présentent comme leur étant spécifiquement destinés (arrêté paru au Journal Officiel du 20 août 2008) .
 
Il a réalisé en 2007 et 2008 une étude sur l'efficacité du jeu de rôle en maternelle comme prévention de la violence. Une formation commence en septembre 2010 en Belgique. • Serge Tisseron - Jeux de rôle en maternelles : rapport de recherche: http://www.yapaka.be
 
Il est fréquemment sollicité en tant qu’expert auprès de diverses instances de décision pour éclairer le législateur sur les
conséquences des nouvelles technologies.
 
Enfin, Serge Tisseron est également scénariste et dessinateur. Il a présenté sa thèse de médecine en 1975 sous la forme d’une bande dessinée: "Histoire de la psychiatrie en bandes dessinées" (consultable sur le site de la Bibliothèque Inter Universitaire Médicale: http://www.bium.univ-paris5.fr/histmed/asclepiades/pdf/tisseron.pdf.
 
Il a publié cinq albums de bandes dessinées à ce jour. Il est aussi l’auteur de deux ouvrages illustrés destinés aux jeunes enfants
 
Serge Tisseron est l'un des personnages du roman Après Tintin, de Frédéric Grolleau.
Œuvres