L'hôpital malade du management

Vendredi 8 décembre, 2017 19H40
Centre « Paris Anim’ » 2-4, rue des Lilas, Paris 19e, métro: Place des Fêtes

CINÉ- DÉBAT: L’HÔPITAL MALADE DU MANAGEMENT ?
 
Débat sur la base du documentaire: DANS LE VENTRE DE L’HÔPITAL/BURNING OUT (85 mn), 2017
de Jérôme LE MAIRE, co-écrit avec le philosophe Pascal CHABOT, auteur du livre « GLOBAL BURN-OUT » :http://rencontres-et-debats-autrement.org/index.php?page=le-burn-out <index.php?page=le-burn-out> 

Synopsis: Immersion au sein d’un bloc opératoire d’un hôpital parisien où l’équipe médicale constate une organisation du travail devenue pathogène : surcharge, course à la performance, désectorisation, stress, burn-out…Un audit est organisé par l’administration. Quelle place laisse-t-on à l’humain au sein de ce lieu qui lui est pourtant dédié ?
 
DÉBAT avec  ROLAND GORI , http://rencontres-et-debats-autrement.org/index.php?page=roland-gori , psychanalyste et professeur émérite de psychopathologie clinique à l'Université d'Aix-Marseille, cofondateur de «l’Appel des appels», auteur de nombreux ouvrages, en particulier «EXILÉS DE L’INTIME. La médecine et la psychiatrie au service du nouvel ordre économique». Il sera en présence de deux protagonistes du documentaire : l’anesthésiste Dr Marie-Christine BECQ et l’aide-soignante Sabrine ELKSIRI

Avec nos 3 invités en présence, je commence par vous présenter succinctement Roland GORI, psychopathologue, auteur de “La fabrique des imposteurs”, “L’individu ingouvernable”, “Un monde sans esprit” et cofondateur de l’APPEL DES APPELS, association qui s’occupe du malaise au travail suite aux nouvelles méthodes de management qui négligent le facteur humain au profit de la course à la rentabilité – et ceci même dans les hôpitaux, au point de rendre malades ceux qui sont censés nous soigner.
Quant à l’anesthésiste Marie-Christine BECQ elle est en fait l’instigatrice de ce film. Suite à une conférence du philosophe Pascal CHABOT sur le burn-out elle l’a convaincu de venir voir ce qui se passe à l’hôpital St.Louis à Paris où les symptômes de l’épuisement  atteignent le personnel hospitalier. Est-ce l’effet du morcellement des équipes, de la perte de sens du travail, de ces algorithmes de rentabilité qui comptent plus que le soin à apporter aux malades? Après avoir obtenu l’accord du réalisateur Jérôme le Maire Pascal Chabot a écrit le scénario d’un documentaire admirable, résultat d’une étroite collaboration entre un philosophe et un réalisateur qui a pris le temps de s’immerger pendant quatre ans dans ce bloc opératoire de St. Louis en approchant le personnel au plus près. 
Sabrina ELKSIRI est l’aide-soignante qu’on voit passer la serpillière au lieu de faire un travail plus intéressant auquel elle a été formée. Depuis elle a trouvé un autre emploi tout en soutenant ses anciens collègues.