La Philosophie enseignée à ma chouette 2

THÉÂTRE & DÉBAT

Vendredi 26 septembre 2014 à 20H
Centre d’Animation de la Place des Fêtes, 2, rue des Lilas, Paris 19e, métro Place des Fêtes
La philosophie enseignée à ma chouette,
spectacle de et avec Yves CUSSET et  avec Sarah GABILLON, avec la participation vocale et amicale d'Ariane Ascaride
suivi d’un débat avec Yves Cusset, auteur, comédien et philosophe, et Sarah Gabillon 

Bienvenus à ce voyage initiatique au pays de la philosophie avec un maître de la philosophie, Yves Cusset, et son élève, la chouette Sarah Gabillon.. On aurait dit  que la philosophie et le rire font deux, Mais  je vous promets que ce spectacle nous apprend le contraire…

Juste un mot pour présenter l’auteur-comédien et metteur en scène, Yves CUSSET : On devine à peine le bon élève derrière cette mimique hilarante de clown. Car en fait Y.Cusset sort de l’Ecole Normale Supérieure et il est en plus agrégé et docteur en philosophie. Ce qui lui sert d’enseigner la philo non seulement aux chouettes, mais aussi aux élèves de l’Institut Supérieur des Maîtres d’école, à Sciences Po et ailleurs.En dehors de ses pièces de théâtre il écrit également des livres philosophiques sur Jürgen Habermas, la figure emblématique de l’Ecole de Francfort, et Michel Foucault, sans oublier des textes sur Hannah Arendt dont il admire la pensée politique.

Il s’est aussi interrogé sur son propre art, celui de l’humour, et a commis un livre sur le rire : « POURQUOI RIRE,  POUR UN RIRE PHILOSOPHE » ainsi qu’un texte intitulé « Un CLOWN ET UN PHILOSOPHE ». Puis en août dernier il a publié son premier roman : « SOCRATE DE MONTCEAUX-LES- MINES » édition François BOURIN, l’histoire d’un prof’ de  philosophie qui croit au pouvoir libérateur de la philo mais en devient fou.

QUESTIONS:  Alors, Y.Cusset, est-ce que la philosophie nous libère ou nous rend fous ?

- Sarah Gabillon, comment avez-vous vécu vos représentations de la CHOUETTE à Avignon ?Avez-vous progressé dans le questionnement ?

- Yves, qu’est-ce qui vous fait monter sur les planches Est-ce un pied de nez à la philosophie académique et austère ?