La transmission intergénérationnelle

 Dimanche 29 juillet 2012 à 15H

ATELIER DE RÉFLEXION à la Maison de retraite Fontaine à Asnières
Thème : Désir de dialogue entre les âges, désir de transmission ?
 

Pour ceux qui ne nous connaissent pas encore nous sommes l’association Rencontres et Débats Autrement et nous invitons des personnalités qui pensent le monde autrement, p.ex. ceux qui croient au dialogue intergénérationnel et à la transmission. C’est pourquoi nous avons invité aujourd’hui GUNTER GORHAN qui est juriste de formation et qui a étudié la philosophie. Il dit d’ailleurs que la philosophie a changé sa vie, le plus bel éloge qu’on peut faire à la philosophie. Il nous dira peut-être pourquoi. Gunter GORHAN est animateur du café-philo des Phares à la place de la Bastille, depuis 20 ans, à la suite de Marc Sautet, fondateur du café philo aux PHARES. Il a créé et animé d’autres cafés philo partout dans le monde, à Zurich, Vienne, Essen, Berlin, Moscou.
Si nous sommes réunis aujourd’hui dans une maison de retraite, c’est que nous parions sur l’échange entre les âges ou le dialogue inter-générationnel, et que nous croyons qu’on peut décloisonner le monde, qu’il ne faut pas que les jeunes restent entre jeunes et les vieux entre vieux, mais qu’ils ont des choses à apprendre les uns des autres. C’est de TRANSMISSION dont nous avons besoin dans un monde qui ne jure que par le présent et où règne le « chacun pour soi », où les jeunes sont jaloux des vieux qu’ils accusent de leur prendre les places au travail ou en politique, et où les vieux pensent que les jeunes sont devenus inaccessibles à cause d’internet et des nouvelles technologies.
Mais pour savoir où on va il faut savoir d’où on vient. Les jeunes d’aujourd’hui ne connaissent la guerre qu’à travers les jeux vidéo, les films ou internet, alors que leurs grand-parents ont souvent vécu l’occupation, la résistance et la guerre. Ils pourraient raconter leur vécu pour faire vivre la mémoire qui a besoin d’être incarnée, au lieu de rester entre les mains des chercheurs qui en font des sujets de thèse.
 
Qui sait encore que l’invention de la machine à laver ou de la pilule a bouleversé la vie des femmes et de la société ?
Les ruptures sociétales se font souvent par des inventions ou de nouvelles visions qui changent la face du monde.
La philosophie y est pour beaucoup.
A Brême, cette ville hanséatique au nord de l’Allemagne, le maire de la ville a conçu un modèle de maison intergénérationnelle qui peut servir d’exemple à imiter. Les personnes âgées et des jeunes couples cohabitent dans un même complexe d’habitation. Les jeunes font les courses pour les vieux, et les vieux s’occupent de la garde des enfants. Voilà un exemple d’échange de service entre générations qui fonctionne très bien et qui peut inspirer les futures « maisons intergénérationnelles».