Le temps de cerveau disponible

CINE-DEBAT JEUDI 23 Septembre à 19H15 :

THÈME : LA TELEVISION NOUS REND-ELLE MAUVAIS ?
PROJECTION: LE TEMPS DE CERVEAU DISPONIBLE, documentaire (2010)
Suivi d’un débat avec  nos 3 INVITÉS :
Jean-Robert VIALLET,
réalisateur, entre autres, du documentaire LA MISE A MORT DU TRAVAIL (2009), récompensé par le prix Albert Londres
Christophe NICK est auteur et producteur des deux documentaires LE JEU DE LA MORT et LE TEMPS DE CERVEAU DISPONIBLE (2010) 
Michel ELTCHANINOFF, philosophe, coauteur avec Christoph Nick de « L’Expérience extrême », collabore à PHILOMAGAZINE.
LIEU: Centre culturel de la Place des Fêtes
2, rue des Lilas, Paris 19e

"Ce que TF1 vend à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible" dixit Patrick Le Lay, l’ex-PDG de TF1 « Il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages.» Cette fameuse phrase prend tout son sens dans le passionnant documentaire sur la TÉLÉ RÉALITÉ, les PSYSHOWS et autres jeux télévisuels cruels qui désinhibent le téléspectateur tout en faisant grimper l’audimat. Le philosophe Bernard Stiegler parle, lui, de l’exploitation des pulsions les plus sordides et les plus grégaires du téléspectateur.
Le temps de cerveau disponible c’est une réflexion passionnante sur notre conditionnement au quotidien. Mais en sommes-nous seulement conscients ?

Présention de nos 3 invités :
Jean Robert VIALLET, réalisateur, documentariste, http://rencontres-et-debats-autrement.org/index.php?page=la-mise-a-mort-du-travail-2
Christophe NICK, auteur, réalisateur et producteur, et Michel ELTCHANINOFF, philosophe, enseignant à la Sorbonne, et co-auteur avec Christophe Nick de « l’Expérience extrême ».
Certains d’entre vous se souviennent sûrement de l’excellent film de " La mise à mort du travail" pour lequel nous avions invité Jean Robert Viallet aux côtés du sociologue Vincent de Gaulejac en décembre dernier. En mai 2010 le film, coécrit avec Christophe Nick, a obtenu le prix audiovisuel Albert Londres.
Christophe Nick est l’homme de toutes les qualités, d’abord il est à l’origine du scénario pour « Le temps de Cerveau disponible », il est aussi journaliste, enquêteur, réalisateur, et producteur de films. Tous ses documentaires thématisent la violence comme symptôme de la fracture sociale dans nos sociétés. Rien que les titres en disent long : Chroniques de la violence ordinaire ,  La Mise à mort du travail ou LE JEU DE LA MORT pour lequel il vient d’ailleurs de recevoir le Prix Italia.
Pour ce qui est de la télévision il en connaît un bout, puisqu’il a publié  en 1997 un bestseller avec Pierre Péan, une enquête sur TF1 sous le titre « TF1, un pouvoir ».
En 2010 il a travaillé avec le philosophe Michel Eltchaninoff sur l’expérience MILGRAM. Le psychologue Stanley Milgram a mené des expériences sur l’obéissance dans les années 1960 aux Etats-Unis. Christophe Nick, lui, transpose cette expérience en inventant un Jeu télévisé pour savoir jusqu’où va notre obéissance au pouvoir de la télévision incarné par une simple présentatrice. Il en est sorti un livre - L’XPERIENCE EXTREME – et un film - LE JEU DE LA MORT qui soulèvent la question fondamentale: Jusqu’où pouvons-nous aller pour infliger du mal aux autres si une autorité quelconque nous le demande? C’est toute la question de la BANALITÉ DU MAL dont parle la philosophe HANNA ARENDT après avoir assisté au procès d’Adolf Eichmann à Nuremberg.
Le philosophe Michel ELTCHANINOFF a écrit un excellent article sur cette question dans Philosophie Magazine n°38 de mars 2010 qui a consacré ce numéro à la question : LA TÉLÉ NOUS REND-ELLE MAUVAIS ? Outre « L’Expérience extrême», co-écrit avec Christophe Nick, Michel Eltchaninoff a aussi commis un livre au titre amusant «Manuel de survie dans les dîners en ville».