La place du mécontentement

Vendredi 3 décembre. 2010

L’HELICON CAFE, 99, rue de Charenton, Paris 12e
Une «conférence extravagante»  de Pierre CLEITMAN
LA PLACE DU MECONTENTEMENT DANS LES ENERGIES RENOUVELABLES ET SON IMPACT RAVAGEUR SUR LA LIBIDO DU CYCLISTE EN MILIEU URBAIN.
De et avec Pierre CLEITMAN


Après l'échec de la Conférence de Copenhague sur le climat, et alors que se multiplient les interrogations sur le bon emploi de nos ressources dans une optique de développement durable, Pierre Cleitman, “chercheur” indépendant du vingtième arrondissement de Paris, a voulu faire le point sur une énergie porteuse d'avenir.
Elle est également répartie sur toute la surface du globe, toujours disponible, 100% renouvelable, et de plus entièrement gratuite! Cette énergie miraculeuse et pourtant méconnue, c’est l’énergie du mécontentement.
Nous sommes très heureux de recevoir PIERRE CLEITMAN pour la 3e fois aux Rencontres et Débats Autrement, la première fois c’était pour sa conférence extravagante sur LE SENS DE L’HUMOUR CHEZ DESCARTES, la 2e fois ici même pour QUEL AVENIR POUR L’ÉTONNEMENT? et aujourd’hui nous le recevons pour
LA PLACE DU MECONTENTEMENT DANS LES ENERGIES RENOUVELABLES... ET SON IMPACT RAVAGEUR SUR LA LIBIDO DU CYCLISTE EN MILIEU URBAIN.
Vous avez compris qu’il sera moins question de l’énergie renouvelable du soleil ou des éoliennes que de celle du mécontentement.
Pierre Cleitman aime se présenter avant tout comme chercheur indépendant du 20e arrondissement de Paris ayant mené des recherches acharnées sur la question du mécontentement depuis une quinzaine d’années.
Il vous demande d’ailleurs d’éteindre une des sources du mécontentement renouvelable et souvent renouvelé : vos téléphones portables.
Mais avant de lui céder la parole voici une brève présentation de l’invité. Rien qu’avec le titre de sa « conférence extravagante » vous avez déjà compris qu’il est capable d’associer des idées qui a priori semblent aux antipodes les unes des autres, et ceci en partant de la conviction que « tout est dans tout et réciproquement », comme disait Pierre DAC.
Que vous dire de plus ? Que c’est un passionné de l’histoire et de la philosophie et qu’il partage sa vie entre Paris et BÂLE en Suisse. C’est peut-être en Suisse d’ailleurs qu’il a attrapé son humour laconique et pince-sans-rire propre aux Suisses et aux Britanniques.
 
Je peux vous dire aussi que le professeur Cleitman a présenté quelques-unes de ses Conférences extravagantes au Théâtre du Rond Point dans le cadre de la saison consacrée au RIRE de Résistance en 2007, dont Le Sens de l’humour chez Descartes, Le Yin et le Yang dans les relations franco-allemandes, et L’Amour platonique dans les trains.
Elles sont publiées aux éditions de l’AMANDIER dans la collection Les Carnets du Rond Point et vous pouvez les acquérir à la fin de la conférence.
Mais maintenant place aux énergies renouvelables du bonheur d’écouter l’auteur !