Le retour de la pensée magique

Dimanche 15 avril 2012

à l’HÉLICON

THÉÂTRE-DÉBAT

« Le retour de la pensée magique dans notre présent…. » ou « Les confessions d’un enfant du demi-siècle » ... de et avec Pierre CLEITMAN

suivi d'un débat avec Pierre Cleitman

Pierre Cleitman est un passionné de l’histoire et de la philosophie qui partage sa vie entre Paris 20ème arrondissement et la ville de Bâle en Suisse. C’est peut-être en Suisse d’ailleurs qu’il a attrapé son humour laconique de pince-sans-rire propre aux Suisses et aux Britanniques. Certains le comparent son style aussi au flègme buster-keatonien. D’autres le situent quelque part entre Diderot et Raymond Devos.

C’est un auteur, comédien, musicien, et surtout un saltimbanque du spectacle qui présente ses conférences un peu partout dans des pays francophones, mais aussi à Berlin, Amsterdam, au Luxembourg….  Ses SOLO  étaient d’ailleurs autrefois des DUO – il le raconte dans son SOLO appelé tout d’abord « Confessions d’un enfant du demi-siècle », car il est d’inspiration essentiellement auto-biographique.

Ses autres one-man-shows sont appelés des « conférences extravagantes » dont Jean Michel Ribes, directeur du théâtre du ROND Point, a dit : "Le pire des cauchemars serait pour moi un monde où je ne pourrais pas écouter les Conférences extravagantes de Pierre Cleitman".   

Car le professeur Cleitman a aussi présenté quelques-unes de ses Conférences extravagantes au Théâtre du Rond Point dans le cadre de la saison du RIRE  dont  « Le Sens de l’humour chez Descartes », « Le Yin et le Yang dans les relations franco-allemandes »* et « L’Amour platonique dans les trains ». Ses deux dernières conférences présentées à l’HELICON sont écrites dans la même veine avec des titres  hilarants:

« LA PLACE DU SOURIRE EN COIN dans la formation de L’ESPRIT DE SYSTÈME » et « Les ÉNERGIES RENOUVELABLES et leur impact ravageur sur la libido du cycliste en milieu urbain ».

 

Dans cette avant-première des « Confessions d’un enfant du demi-siècle »  il  raconte son passé de musicien accordéoniste amateur en association avec un violoniste allemand de haut vol rencontré dans les rues de Bâle : Volker Biesenbender. Un duo franco-allemand infernal placé néanmoins sous la bonne étoile de la BARAKA. Il y est beaucoup question de la pensée magique et de ses effets ravageurs sur l’entourage des deux associés liés par des liens invisibles mais rongés par la rivalité. La conséquence de ses ravages durant leur longue période de fréquentation est que Pierre Cleitman est désormais un humoriste « seul sur scène », et ceci pour notre plus grand bonheur.

 

 

TEXTE DE PRÉSENTATION

 

LE RETOUR DE LA PENSÉE MAGIQUE DANS NOTRE PRÉSENT QUI N'EST PAS UN CADEAU

Pierre Cleitman s'intéresse une fois de plus aux laissés-pour-compte du quotidien. Ces mini-événements non prévus au programme qui vont réussir à se glisser dans les failles, les fissures, les interstices de nos emplois du temps les mieux bétonnés.

Il observe à la loupe le détail qui tue.  Mais aussi celui qui vit. Et qui fait vivre! Le bancal qui s'agite dans le banal. Les clins d'oeil qui dans les transports en commun font des guillemets au silence.

Et tout ce qui, rebelle à l'analyse, pimente avec une « inquiétante étrangeté » nos rencontres les plus anodines: coïncidences, prémonitions, sentiments de déjà vu, télépathies. Autant de zones d'ombre où dans nos relations avec autrui nous sommes tour à tour, le plus souvent sans même le savoir, jeteurs de sorts, sorciers, magiciens, possédés, dépossédés, exorcistes, shamanes, gurus ou thaumaturges.

De toutes petites incursions dans la magie qui néanmoins défrisent et parfois même dépassent l'entendement!
D'où cette nouvelle conférence, qui prolongeant une réflexion déjà amorcée dans La Place du Sourire en Coin dans la Formation de l'Esprit de Système (voir vidéo), s'annonce encore plus  déjantée, improbable et extravagante que les  précédentes.