Simone et son cerveau

Théâtre-débat autour de la pièce de et avec MARIE ODILE MONCHICOURT et avec CATHERINE VIDAL:
SIMONE ET SON CERVEAU
DEBAT: SOMMES-NOUS LIBRES OU PRÉDÉTERMINÉS 

Ce spectacle est inédit pour deux raisons. Conçu par Marie Odile Monchicourt en coopération avec Catherine Vidal il mêle spectacle, dialogue, conférence et débat. La deuxième originalité est que les deux comédiennes sont aussi femmes du monde scientifique et excellentes vulgarisatrices.

M.O. MONCHICOURT est journaliste scientifique, productrice, et auteure.
A France INFO elle produit diverses chroniques intitulées « info-sciences », « Du côté des étoiles », « Histoire d’hommes » .
Elle a aussi créé une collection qui s’appelle LES ENQUÊTES DE MARIE-ODILE MONCHICOURT aux éditions Platybus Press. Il s’agit de 12 petits livres destinés au grand public (2001).
Puis elle a réalisé des entretiens à FRANCE CULTURE avec les grands scientifiques comme Hubert REEVES, Michel CAZENAVE ou Henri GRIVOIS. Ce dernier est publié dans l’édition des EMPECHEURS DE PENSER EN ROND.
 
Quant à CATHERINE VIDAL elle est neurobiologiste, directrice de recherche à l’Institut Pasteur et se consacre elle aussi à la vulgarisation des sciences à travers ses conférences et publications. Ce qui l’intéresse c’est le rapport entre sciences et société, dans les domaines particuliers du cerveau, du sexe et du déterminisme en biologie. Elle a écrit
"Cerveau, sexe et pouvoir" (par C.Vidal et D. Benoit-Browaeys, Editions Belin, 2005),
 "Féminin/Masculin : mythes et idéologie" (Editions Belin, 2006),
 "Hommes, femmes : avons-nous le même cerveau ? " (Le Pommier, 2007)
Elle a aussi édité un DVD en 2007 aux éditions Gallimard/CNRS :
 "Cerveau, sexe et liberté" (Collection "La recherche nous est contée")
Un des objectifs de nos RENCONTRES ET DÉBATS AUTREMENT est de combattre les clichés et les idées reçues à l’instar de celles propagées par les auteurs de bestsellers comme John GRAY « LES HOMMES VIENNENT DE MARS ET LES FEMMES VIENNENT DE VÉNUS » paru en 2003,
ou encore celles des auteurs Allan et Barbara PEASE « POURQUOI LES HOMMES MENTENT ET LES FEMMES NE SAVENT PAS LIRE UNE CARTE ROUTIÈRE ».
Des livres de ce genre nous font croire que notre DESTIN est inscrit dans nos gènes, alors que nous sommes certes PROGRAMMÉS, mais « PROGRAMMÉS POUR APPRENDRE » selon le grand biologiste français FRANçOIS JACOB, autrement dit il n’y a pas de déterminisme biologique.
En 1968 certains scientifiques affirmaient que les hémisphères droits et gauches du cerveau ont des rôles différents selon les sexes. C’est précisément de ces théories que se servent les auteurs de "Les hommes viennent de Mars et les femmes viennent de Vénus" ou "Les femmes ne savent pas lire les cartes routières..." Or les analyses que l'on peut faire maintenant avec l’imagerie cérébrale, les IRM et autres scanners, permettent d’observer le cerveau en train de fonctionner. On peut alors observer qu’il existe des dizaines d’aires pour le langage dans les deux hémisphères et qu’une fonction du cerveau n’est jamais localisée dans une seule région, mais simultanément dans l'hémisphère droit et l'hémisphère gauche.
Les nouvelles études montrent qu’il n’existe aucune différence statistiquement significative entre les hommes et les femmes, ni pour le langage, ni pour le calcul mental.
Toutes les dernières découvertes prouvent surtout la GRANDE PLASTICITÉ du cerveau.
Grâce à son cerveau, l’homme est le seul à pouvoir échapper aux lois dictées par les gènes et les hormones. L’homme est seul parmi les mammifères à ne pas être soumis à des périodes de rut pour sa reproduction. Le choix du partenaire sexuel n’est pas biologiquement déterminé. Alors peut-être serait-il temps de réviser aussi nos théories sur « l’éternel masculin » et «l’éternel féminin» .